Aller au contenu principal

Vietnam

6 mai 2014

Bon faut pas se le cacher, nous sommes vraiment à la bourre sur notre blog ! Ils nous manquent plus de cinq articles entre le dernier et maintenant. C’est pour cela que je m’engage à résumer presque un mois de voyage en un article.

Donc géographiquement, c’est pas compliqué : le Vietnam ressemble assez à une bande. Notre route s’est donc faite du nord au sud par la route nationale 1 ; route qui ressemble plus à une piste défoncée constamment en travaux, surchargé par le trafic et ou des milliers de gens vivent dans la poussière.

Pour faire rapide, à Hué, nous avons visité la vieille cité impériale et bu des coups avec les copains suisses (Raph et Anissa) rencontrés plus au nord.

A Hoi Han, location de vélos pour se balader dans la campagne environnante et se rafraîchir à la mer. Le soir, cette ville coloniale française s’allume de milliers de lampions. C’est monstre touristique mais aussi monstre jolie !

Plus au sud, Nha Trang, grosse ville balnéaire pour Russes. C’est moche et tout est écrit en russe. Quelques locaux nous confirment que ce ne sont pas les meilleurs touristes : impolis, prêts de leurs sous et intéressés par les filles de la nuit. Bon heureusement la plage est énorme, nous ne sommes pas obligé de s’y coller. Et puis, franchement, ils sont marrants : ils ne se sèchent pas avec leurs serviettes mais en restant debout 10 minutes face au soleil, leurs gros bides en avant. Les femmes sont parfois plus larges d’épaule que leurs maris mais, on vous rassure, la légende des jolies filles de l’est a tout de même été vérifié ! Ouf !

Après cette étape pas très vietnamienne, notre envie d’authenticité était vraiment réveillé. Nous avons donc pris la direction de Buon Ma Thuot. Une étape vraiment sympa dans la région qui cultive le café pour tout le Vietnam. Au programme petite rando, tour de pirogue sur le Lac Lak, visite de villages, soirée avec des jeunes locaux, nuit dans une maison traditionnelle et réveil avec éléphants se lavant dans le lac, le top !

Après avoir reçu une bonne dizaine de demandes en mariage, nous nous devions d’aller là où les locaux ont pour habitude d’aller passer leur lune de miel :Dalat. Une ville sans grand intérêt, mise à part que les Français venaient se mètrent au frais, en altitude et aux milieux des montagnes, pendant l’Indochine. C’est donc ce qu’on a fait « se mettre au frais » ! Bien agréable d’avoir 25 degrés plutôt que 35 et en plus ils produisent du vin dans la région !

Ultime étape avant le delta du Mékong et le Cambodge, Ho Chi Minh city ou Saigon pour les anciens. Pas le temps d’y faire grand-chose à part une visite rapide des principaux monuments de la ville avec deux jeunes étudiants super cool rencontré la vieille au soir. Retrouvaille aussi du cycliste Chris et de la parisienne Angélique pour notre dernière soirée avant que deux petites françaises (Leslie et Juliette) débarquent fraîchement à 6h30 du mat !

Publicités

From → Récit

Laisser un commentaire

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :