Aller au contenu principal

Paksé Rallye

26 mars 2014

Après une première place durement acquise au championnat du Laos, nous ne pouvions pas rester sur nos 4000 îles à siroter des cocos fraîches éternellement… Et puis nous avons un honneur à défendre, merde!

L’équipe ayant déjà fait ses preuves sur un véhicule Chinois de haute qualité (voir article précédent) nous avons désormais tous les constructeurs du Championnat qui nous mangent dans la main, notre choix se porte donc sur la Honda Wave 110 cm², oui après avoir pris la copie, nous passons à l’originale.

Le programme donc: découverte du plateau des Boloven (1000m altitude), 2 jours/1 nuit, 200 km environs, plantations de cafés, cascades de dingues.

En tant que pilote chevronné, nous étudions les virages la veille, pour plus de facilité au Karaoké avec toujours notre copain Xavier du Myanmar. Une courte nuit donc, mais nous connaissons la carte sur le bout des doigts!

1er jour

Départ à 8h, l’équipe est à fond les ballons! La moto ronronne, tout va pour le mieux, nous ne prennons pas nos KWAY, nous avons plus que confiance.

Nous commencons avec une cascade et un village traditionnel ( puis nouvelle cascade et bronzage. Oui, nous sommes en tête de la course, nous avons le temps!

La soupe du jour est composée de « on ne sais pas trop » (une sorte bœuf entouré de peau de poulet) c’est bon, mais c’est peut être du chien.

Nous enchaînons dans une plantation de café, rencontre avec Nicolas un expatrié à qui l’on doit notre carte, un café et nous reprennons vite la route. Il ne faudrait pas perdre la spéciale!

Arrivée dans le village de Tadlo, nous sommes accueillis par Damien et Clémentine nos copains de bus de Paksé, nous ne savons pas encore où dormir mais on c’est où l’on va prendre l’apéro!

2ème jour

Départ à 10h, oui bon on peux pas toujours être au top, nous avons de la route à faire pour ne pas finir dernier, nous doublons nos principaux concurrents pendant qu’ils visitent une plantation de café (nos concurrents: un couple de jeunes retraités qui nous appellent les casques roses ce qui ne réjoui pas le pilote, mais il est vrai qu’on supportait les lady boy du Laos avec nos jolies casques).

Nous arrivons donc AVANT nos amies à la cascade de Tad Yuan session baignade dans cette cascade de 90 mètres, ça dépote grave! Nos concurrents nous rejoignent, nous déjeunons ensemble, et là c’est le drame: il se met à pleuvoir (première fois pour nous depuis 3 mois). Il reste 45km, nous sommes confiants et attendons un peu (2h)!

Une accalmie plus tard nous nous lançons à l’aventure, l’accalmie fut bref…

Nous sommes trempés de chez trempés, nous avons froid, nous souffrons, nous n’avons pas de KWAY mais nous avons gagné la course!

From → Récit

3 commentaires
  1. Gola permalink

    La classe à Dallas les casques roses

  2. Stephan Castel permalink

    Ne pourrait-on pas avoir une petite photo de vos casques roses 😉

    Enjoy !

  3. Les casques roses, ça se vit mais ne se photographie pas!
    Il faut venir au Laos pour en profiter!!

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :