Aller au contenu principal

Death road

7 octobre 2013

Bon alors, je pourrais vous parler de la passion d’Étienne pour les avocats ou du dégoût d’Antoine pour mes pieds, mais non, je crois que je préfère vous raconter ma chouette journée de cumple anos.

Comment faire rimer anniversaire et famille quand on est à l’autre bout de la planète…. il suffit de faire ce que la famille fait tout le temps… du vélo !

Direction La Paz et le célèbre pic de la Cumbre à 4700 m d’altitude, pour une descente de la fameuse route de la mort jusqu’à Yolosa à 1200m d’altitude en seulement une soixantaine de kilomètres.

Autant vous dire que j’ai remercié mes gènes familiaux, pas ridicule la fille !

Départ en peloton groupé au sommet sur une asphalte de haute qualité bolivienne. Rapidement , Antoine prend la tête de la course. Pas le temps pour les paysages, l’aérodynamisme prime avant tout. La petite australienne de notre groupe, qui espérait me laisser derrière elle, a été rapidement lâché, et s’est retrouvée à faire l’élastique en queue de paquet.

A mi-course, la terre prend le dessus. Le bitume disparaît. Le précipice s’agrandit. Les choses sérieuses commencent. En tête, Étienne et Omar s’échappent, tandis qu’Antoine, l’Allemand – fan de Y. Ulrich et moi constituons le gros du peloton. L’australienne et le Canadien seront les lanternes rouges du jour.

Une route et des paysages de légendes, pour un jour de légende (n’ayons pas de fausse modestie).

On finira la journée par un steak de lama et du vin bolivien. ON EST BIEN, MERCI LES GARS !

Publicités

From → Récit

5 commentaires
  1. Chacha permalink

    Je ne pensais pas que tu trouverais le moyen de citer Jan ULRICH sur ce blog… Mais impossible n’est pas Mauny! Chapeau Galipette!

  2. Charlotte Marcon permalink

    Bien joué les gars !!

  3. Gwen permalink

    A ba voilà enfin une histoire super rigolote et personalisé!!! Merci les copains de nous faire rêver!!!!!

  4. Amande permalink

    La grande classe !

  5. Marie P. permalink

    Pas de chien sur la route pour croquer vos mollets ? ni de poteau directionnel pour faire un joli soleil ? La faune et la flore locales ont l’air plutôt conciliantes avec vous et surtout bien enrobées … Brrravo, brrravo, brrrravo !

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :